DECO 1.png

La mobilité est la variable d’ajustement pour accéder aux différentes fonctions localisées dans le territoire. La transition vers une mobilité soutenable ne s’appuie donc pas uniquement sur l’organisation des modes de déplacement, mais également sur l’aménagement du territoire et des modes de vie (services, commerces, télétravail, etc.).

La mobilité soutenable vise un fonctionnement territorial équitable et peu consommateur d’énergie. Les actions concrètes sont la sobriété (ou la maîtrise de la demande de déplacement), l’utilisation de modes de déplacement peu carbonés (vélo, marche), la décarbonation et l’efficacité énergétique pour les transports routiers et ferrés.

 

Quels enjeux ?

"Le changement peut être subi et s’imposer à nous.
La transition est une pensée en action"

APPRÉHENDER L’INTERDÉPENDANCE
DES ENJEUX ET TERRITOIRES

LOGO MOBILITE.png

VERS DES TRANSPORTS FAIBLEMENT EMETTEURS DE GAZ A EFFET DE SERRE

Le secteur des transport contribue fortement aux émissions de gaz à effet de serre, avec plus de la moitié des émissions dues à la voiture individuelle. La Stratégie Nationale Bas Carbone définit des objectifs ambitieux pour réduire les émissions de ce secteur. 

OBJECTIFS DE RÉDUCTION DE LA STRATÉGIE NATIONALE BAS CARBONE POUR LE SECTEUR DES TRANSPORTS (EN MILLIONS DE TONNES D'ÉQUIVALENT CO2)

GRAPHIQUE 1.png

VERS UNE RATIONALISATION ET UNE DIVERSICATION DES MODES DE DÉPLACEMENT
 

KM PARCOURUS.png
COURTE DISTANCE.png
LONGUE DISTANCE.png
NUAGE.png

ENJEUX LOCAUX INTERDÉPENDANTS
 

Cliquez sur les ODD pour plus de détails.

ATTEINDRE UNE PLUS GRANDE SOBRIETE DANS LE FONCTIONNEMENT TERRITORIAL

La mobilité soutenable doit garantir un fonctionnement territorial pour toutes et tous, sans laisser à l’écart des populations fragiles. Le système est à faire évoluer vers une mobilité plus sobre et plus équitable en s’appuyant sur les infrastructures existantes ferroviaires et routières.

NUAGE.png
CARTO MOBILITE.png

78%

DES HABITANTS DU DÉPARTEMENT DU RHÔNE SONT EXPOSÉS À DES TAUX IMPORTANTS DE PARTICULES FINES (ATMD, 2018)

33%

DES ÉMISSIONS RÉGIONALES VIENT DU SECTEUR DES TRANSPORTS, IL S'AGIT DU PREMIER SECTEUR ÉMETTEUR DE GAZ À EFFET DE SERRE (ORCAE, 2017)

CO2.png

63%

LES VÉHICULES DIESEL REPRÉSENTENT DU PARC AUTOMOBILE 
(Aire métropolitaine lyonnaise, 2021)

ESSENCE.png

287 kg

SUPPLÉMENTAIRES PAR VÉHICULE NEUF VENDU ENTRE 1990 ET 2019, SOIT UNE HAUSSE DE 30%, ET UNE HAUSSE DES VENTES DE SUV : 38% DES VENTES (France, 2019)

POIDS VEHICULE.png
MENAGES.png

15%

MÉNAGES DÉPENSENT PLUS DE 20% DE LEUR BUDGET POUR LA MOBILITÉ
(Aire métropolitaine lyonnaise, 2021)

ESSANCE PARCOURS.png

EN 1970, UNE HEURE DE TRAVAIL, AU SALAIRE MINIMUM ÉQUIVALAIT À 3L D'ESSENCE CONTRE PRESQUE 7L EN 2015, SOIT 

UNE POSSIBILITÉ DE PARCOURIR PLUS DU DOUBLE DE KILOMÈTRES
(Crozet, 2016)

VEHICULES.png

+80 000 MÉNAGES ET 

+100 000

voitures

ENTRE 2009 ET 2014
(Amelyse, 2021)

TRAJET.png

25%

DES TRAJETS RÉALISÉS EN VOITURE SONT INFÉRIEURS À 2 KM 

(Aire métropolitaine lyonnaise, 2015)

+24%

LA DISTANCE ENTRE LE DOMICILE ET L'EMPLOI AUGMENTE EN MOYENNE PASSANT DE  7,6 KM EN 1999 À 9,4 KM EN 2017 

(Carré métropolitain, 2015)

DOMICILE - TRAVAIL.png
 

Quelles actions ?

AGIR TOUS ENSEMBLE POUR S’ENGAGER DANS LA TRANSITION

DES ACTEURS MOBILISÉS
POUR UN SYSTÈME DE MOBILITE DURABLE

La transition vers une mobilité soutenable n’est possible qu’en s’appuyant sur les choix des individus qui se déplacent et passe par différents champs d’action dans lesquels s’inscrit l’Agence d’urbanisme : l’aménagement et l’économie agissent indirectement sur la demande de mobilité et les transports organisent la mobilité. 

DECO 3.png
ROUAGES ACTIONS.png

LES COLLECTIVITÉS, UN DES ROUAGES DU SYSTÈME D'ACTEURS

AMENAGEMENT_Plan de travail 1.png

Mettre en œuvre des Plans Locaux d’Urbanisme

 

Maîtriser le foncierAnticiper les impacts des choix économiques (attractivité, activités économiques…)

 

Favoriser la mixité des fonctions urbaines aménagement et la programmation

Développer les itinéraires piétons


Développer le réseau cyclable


Développer les transports en commun


Développer le covoiturage


Favoriser le partage de la voiture


S’appuyer sur les offres de taxis et VTC


Planifier les mobilités

OFFRES ET SERVICES_Plan de travail 1.png

Réduire les vitesses automobiles


Accroitre la fiabilité


Augmenter le confort et la sécurité des piétons et cyclistes


Rendre accessible la voirie et les espaces publics par toutes et tous

SECURITE ET CONFORT_Plan de travail 1.png
INFORMATION_Plan de travail 1.png

Informer sur les offres et les services disponibles


Communiquer

REGLEMENTATION_Plan de travail 1.png

Faciliter les usages par une tarification combinée


Inciter à l’usage par des tarifications avantageuses


Agir sur les prix et les taxes (stationnement, péage…)

Sans titre - 2_Plan de travail 1.png

Favoriser le télétravail


Développer des services et des aménités proches du domicile

NUAGE.png
NUAGE.png
 

Quels OBJECTIFS ?

DES OBJECTIFS
NATIONAUX ET EUROPÉENS

2020

2021

2025

2030

2035

2020 - 2022

FINANCEMENTS DANS LE CADRE DU PLAN DE RELANCE
MOBILITÉ ÉLECTRIQUE, PLAN VÉLO, APPEL À PROJET DE TRANSPORT EN COMMUN, SOUTIEN AU SECTEUR FERROVIAIRE

DECO OBJECTIF.png

LOI D'ORIENTATION DES MOBILITÉS
L'ENSEMBLE DU TERRITOIRE NATIONAL EST COUVERT PAR DES AUTORITÉS ORGANISATRICES DE LA MOBILITÉS (AOM)

LOI D'ORIENTATION DES MOBILITÉS
OBLIGATION DE DISPOSER D'UNE BORNE DE RECHARGE POUR TOUS LES BÂTIMENTS DE PLUS DE 20 PLACES DE STATIONNEMENT

STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT DE LA MOBILITÉ

7 MILLIONS DE POINTS DE RECHARGE ÉLECTRIQUE
HAUSSE DE LA PART MODALE DU VÉLO (12%)

DÉVELOPPEMENT DU TÉLÉTRAVAIL

GREEN DEAL EUROPÉEN
ARRÊT DES VENTES DES VÉHICULES DIESEL ET ESSENCE

NEUTRALITÉ CARBONE ZÉRO ÉMISSION NETTE

15% PART MODALE POUR LE VÉLO

10% PART MODALE POUR LES TRANSPORTS EN COMMUN