top of page
Quels enjeux?

Les crises socio-économiques des dernières années (confinements, tensions des marchés résidentiels, critique des modèles de développement…) ont replacé l’habitat au cœur des préoccupations.
L’habitat répond d’abord à des enjeux sociaux et sociétaux : 
accès au logement pour tous, production de logements (notamment abordables), mixité sociale et générationnelle, logements adaptés aux besoins, choix du lieu d’habitation. 
L’habitat doit également s’adapter aux enjeux environnementaux et énergétiques, dans l’existant et le neuf : préservation du foncier, réhabilitation, bioclimatisme, matériaux écologiques ou biosourcés, confort thermique.
Enfin, la transition de l’habitat contribue à requestionner le développement territorial, en promouvant un développement sobre et raisonné et des cadres de vie de qualité, dans une vision de
complémentarité des territoires.

Quels enjeux ?

"Le changement peut être subi et s’imposer à nous.
La transition est une pensée en action"

APPRÉHENDER L’INTERDÉPENDANCE
DES ENJEUX ET TERRITOIRES

DECO 1.png

Seuls les deux tiers de la production de logements neufs permettent d’accueillir des nouveaux ménages au sein des territoires. En effet, environ un tiers de la production permet de stabiliser la population en compensant le desserrement des ménages (décohabitation, séparation, vieillissement de la population…), ainsi que les hausses du parc vacant et des résidences secondaires.

Production annuelle 
moyenne de logements
(2008-2018)

La baisse de la taille moyenne des ménages a été sensiblement plus prononcée à l’échelle du Carré métropolitain que dans la métropole de Lyon. Cette différence s’explique notamment par la plus forte proposition de jeunes ménages et de personnes seules au sein de la métropole de Lyon et la plus forte représentation de ménages familiaux dans l’ensemble du Carré métropolitain.

Part de la production qui a permis de compenser l’évolution de la taille moyenne des ménages

22%

SOIT 5 400 LOGTS/AN

14%

SOIT 5 400 LOGTS/AN

CARTE HABITAT 2.png

À l’échelle du Carré métropolitain le parc de logements vacants a progressé de manière significative et près d’un quart de cette hausse a été observée dans la métropole de Lyon. Néanmoins, il faut noter que le parc vacant a diminué dans certaines communes.

Part de la production qui a permis de compenser l’évolution du parc de logements vacants

18%

SOIT 4 450 LOGTS/AN

11%

SOIT 1 200 LOGTS/AN

À l’échelle du Carré métropolitain le stock de résidences secondaires est globalement resté stable. 
D'importantes disparités territoriales existent :
des communes sont marquées par une baisse des résidences secondaires, tandis que pour d'autres, ce parc progresse significativement. 

C’est le cas pour la métropole de Lyon où la parc a doublé en 10 ans.

Part de la production qui a permis de compenser l’évolution du parc de résidences secondaires

1%

SOIT 200 LOGTS/AN

11%

SOIT 1 200 LOGTS/AN

Au total, à l’échelle du Carré métropolitain et de la 
métropole de Lyon, sur 10 logements produits, 
près de 6 ont permis d’accueillir des nouveaux 
habitants.

Part de la production qui a permis d’accueillir des nouveaux habitants

59%

SOIT 14 000 LOGTS/AN

64%

SOIT 6 750 LOGTS/AN

ENJEUX LOCAUX INTERDÉPENDANTS
 

DECO 4.png

Cliquez sur les ODD pour plus de détails.

NUAGE.png

UN ACCÈS AU LOGEMENT CONTRAINT DANS UN CONTEXTE
DE TENSION DES MARCHÉS IMMOBILIERS

CARTE HABITAT.png

59,9%

DES HABITANTS DU CARRÉ MÉTROPOLITAIN VIVENT DANS UN TERRITOIRE CONNAISSANT DES
TENSIONS IMMOBILIÈRES

ARTIFICIALISATION SOLS.png

 

43%

DE L'ARTIFICIALISATION DES SOLS DUE À L'HABITAT SUR 2010-2020 (Carré métropolitain)

Données : MOS

DES CONSOMMATIONS ÉNERGÉTIQUES DE 2020 SONT LIÉES AU RÉSIDENTIEL
(Ca
rré métropolitain)

Données : ORCAE AURA

 

30%

CONSO ENERGETIQUE.png

 

-17%

LOGEMENTS COMMENCES.png

DE LOGEMENTS COMMENCÉS ENTRE 2010 ET 2021 (Carré métropolitain, hors département 71)

 

20 134

LOGEMENTS COMMENCÉS PAR AN ENTRE 2010 ET 2021

Données : DREAL Sit@del2

 

12,6%

DES MÉNAGES EN PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE LIÉE AU LOGEMENT EN 2018 (Carré métropolitain)

Données : ONPE, 2018

PRECARITE.png

 

43%

DES LOGEMENTS ONT ÉTÉ CONSTRUITS AVANT LES PREMIÈRES RÉGLEMENTATIONS THERMIQUES DE 1974
(Carré métropolitain)

Données : Insee RP, 2019

7,3 DEMANDES 

DE LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX
 

POUR 1 ATTRIBUTION DANS LE RHÔNE EN 2021

8,3 DEMANDES 

DE LOGEMENTS LOCATIF SOCIAUX 
 

POUR 1 ATTRIBUTION
DANS LA MÉTROPOLE DE LYON
EN 2021

 

26,9%

DES MÉNAGES SONT LOCATAIRES DU PARC PRIVÉ EN 2019 (Carré métropolitain)

Données : Insee RP

 

15,4%

DES MÉNAGES SONT LOCATAIRES DU PARC SOCIAL EN 2019 (Carré métropolitain)

Données : Insee RP, 2019

DEMOCRATIE.png

2070

DÉBUT DE LA DÉCROISSANCE DÉMOGRAPHIQUE PROJETÉE DANS L'AIRE D'ATTRACTION LYONNAISE

2060

DÉBUT DE LA DÉCROISSANCE DÉMOGRAPHIQUE PROJETÉE
DANS LA MÉTROPOLE DE LYON

Données : Omphale Insee, 2022

Quells actions ?

Quelles actions ?

AGIR TOUS ENSEMBLE POUR  
S’ENGAGER DANS LA TRANSITION

LES COLLECTIVITÉS, UN DES ROUAGES
DU SYSTÈME D'ACTEURS

Les objectifs quantitatifs et qualitatifs de production ne peuvent être atteints que par la mobilisation des acteurs privés et publics. Face à la cherté du foncier, de la construction et aux objectifs du ZAN, il est nécessaire de mobiliser les outils pour le développement d’une offre suffisante, renouvelée, abordable et durable. C’est la diversité de l’offre d’habitat qui permet l’accueil de chacun, en fonction de ses ressources et de ses besoins. L’enjeu est de favoriser l’accomplissement de leurs parcours résidentiels. Il s’agit également de veiller à la qualité du parc existant afin de lutter contre sa dégradation via les aides à la réhabilitation thermique et énergétique. Le maintien dans le logement doit être favorisé en portant une attention aux plus fragiles et en les accompagnant en amont de toute difficulté.

ROUAGES 2.png
DECO 2.png
POLITIQUES ET FINANCEMENTS-01.png

Mettre en œuvre les politiques nécessaires à l’atteinte des objectifs de production inscrits dans les documents de planification


Maîtriser le foncier par la mise en place d’une politique foncière volontariste et répondre aux objectifs du ZAN (préemption, surélévation) 


Produire une offre abordable (OFS, accession sociale, EPF)
Aider à la réhabilitation du parc ancien (Écoréno’v, lutter contre l’habitat indigne, les marchands de sommeil, le développement de la vacance…
)


Poursuivre les interventions pour la réhabilitation du parc dans les quartiers prioritaires (programme ANRU) et auprès des copropriétés privées en difficulté

PRODUCTION ET GESTION-01.png

Favoriser un développement mixte de l’habitat (public, privé) ainsi que des typologies et des produits logements diversifiés
 

Veiller aux problématiques du parc ancien et accompagner les propriétaires et copropriétaires en difficulté (copropriétés et particuliers)

SOLIDARITE-01.png

Aider à l’accès et au maintien des plus précaires dans le logement


Répondre localement aux besoins des publics spécifiques en lien avec les schémas départementaux ou métropolitains


Adapter le parc existant au vieillissement, au handicap et à la perte d’autonomie

NUAGE.png
NUAGE.png

NOS TERRITOIRES EN ACTIONS

Objectifs

Quels OBJECTIFS ?

DES OBJECTIFS
NATIONAUX ET EUROPÉENS

2000

2007

2013

2017

2018

2022

2021

2022

LOI SRU

(SOLIDARITE ET RENOUVELLEMENT URBAIN)

Obligation pour les communes de plus de 3 500 habitants dans les territoires ciblés par la loi (1 500 habitants en Île de France) de disposer d’au moins 20% de logements sociaux parmi leur parc de résidences principales

LOI DALO

(DROIT AU LOGEMENT OPPOSABLE)

Objectif : garantir le droit au logement, lutte contre le mal-logement et mieux informer les bénéficiaires du droit au logement

LOI DUFLOT

(relative à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production de logement social).
Porte à 25% le taux de logements sociaux parmi leur parc de résidences principales pour les communes
de plus de 3 500 habitants dans les territoires ciblés par la loi (1 500 habitants en Île de France)

DECO 1 OBJECTIFS.png

LOI ÉGALITE ET CITOYENNETÉ

Durcissement du dispositif SRU. 
Évolution de l’attribution des logements sociaux et nouvelle politique des loyers du parc social.

PLAN LOGEMENT D’ABORD

Plan pour le logement d’abord et la lutte contre le sans-abrisme : priorité à l’accès au logement direct pour la réinsertion des personnes sans domicile.

LOI ELAN

(ÉVOLUTION DU LOGEMENT, DE L'AMÉNAGEMENT ET DU NUMÉRIQUE)

Transformation de bureaux en logements facilités, évolution du secteur du logement social, encadrement de la location touristique, rénovation énergétique, entrée en vigueur de la RE2020 (réglementation environnementale)

LOI CLIMAT & RÉSILIENCE 

(ÉVOLUTION DU LOGEMENT, DE L'AMÉNAGEMENT ET DU NUMÉRIQUE)

Objectif de neutralité carbone à horizon 2050.
Lutte contre les « passoires thermiques ».

LOI 3DS

(DIFFÉRENCIATION, DÉCENTRALISATION, DÉCONCENTRATION,
SIMPLIFICATION, DE L'ACTION PUBLIQUE LOCALE)

2025

2028

2031

2050

DECO 2 OBJECTIFS.png

Prolongement du dispositif SRU
Contrat de mixité sociale

La métropole de lyon devient autorité organisatrice de l’habitat

Interdiction de la mise en location des logements de classe énergétique G

Interdiction de la mise en location des logements de classe énergétique F

Rythme de consommation des espaces naturels, agricoles et forestiers divisé par deux

Zéro artificialisation nette (ZAN)

bottom of page